samedi 28 avril 2018

Un nouveaux marché du soir, mais pas un sujet nouveau !

Hier s'est lancé le marché des producteurs place Ennemond Romand au Moulin à Vent. Belle ambiance et visiteurs assez nombreux. La satisfaction des commerçants et des habitants était au rendez-vous. Manquaient tout de même un fromager et un volailler et comme disait l'autre, "Vous n'aurez jamais une deuxième chance de faire une bonne première impression"...
Mais ne boudons pas notre plaisir, car fait exceptionnel et remarquable, ce marché prend enfin en compte nos nombreuses remarques de bon sens. En effet, si ce marché a été lancé hier, le sujet est loin d'être nouveau... [retrouverez ci-dessous les liens vers quelques unes de mes publications et prises de positions à ce sujet. La plus ancienne datant de la campagne de 2008 !].
Mes remarques de Bons Sens prises en compte sont :
- le jour choisi n'est pas un jour de marché des États-Unis - Bravo !
- le marché a été installé sur le trottoir de la place et donc le parking est resté libre - Bravo !
- le marché est initié à la belle saison (et non en automne) et va donc pouvoir pendre son élan - Bravo !
- des banderoles ont été installées conformément à ce que j'avais préconisé et qui avait été rejeté par la municipalité par un claquant "nous ne sommes pas là pour aller chercher les clients" - Beau progrès !
A croire qu'en ce printemps, c'est le début de la victoire du bon sens ! 
Alors pour ne pas s'arrêter en si bon chemin, je suggère à Mme Picard de feuilleter le Livret qui avait eu tant de succès en 2014 : LEUR VRAI BILAN. Cela pourrait lui donner des idées...

Retrouvez mes remarques dans mes interventions passées...
Mars 2014 : Livret "Leur vrai BILAN" - page 41

Ras-le-bol de cette Mairie et de cette SACOVIV où personne ne bouge



Ce jour j'ai reçu le texto suivant, je vous laisse juge de la situation...
"Bonjour M. GIRARD ce SMS pour vous faire par que depuis hier soir nous rencontrons des soucis d'eau chaude dans certaines allées de [la résidence] Max Barel. Eau tiède, à peine chaude... Réponse de Dalkia : "il n'y a plus de contrat d'astreinte avec la SACOVIV [ndlr : le logement sociale de la ville de Vénissieux] pour  les nuits en semaines, les journées et nuits  des week-end, ainsi que les jours fériés. Il faut attendre les jours ouvrables pour un retour a la normal.
Ras-le-bol de cette Mairie et de cette SACOVIV où personne ne bouge. 
Cordialement"
Il n'y a rien à ajouter, si ce n'est vivement la Victoire du Bon Sens à Vénissieux !

Pour une fois, il l'écrasait...


En visite chez Renault Trucks Vénissieux


mardi 17 avril 2018

Votre idéologie matérialisme, vous fait mépriser l'humain et instrumentaliser la misère...


Extrait de mon intervention lors du Conseil Municipal du 3 avril 2018 au sujet de la Convention Gestion Sociale et urbaine de Proximité.
On peut notamment lire dans ce diagnostic qu'au sujet de la concentration de la précarité, " si la situation d'autres communes comme Vaulx-en-Velin semble rester stable [NDLR : ce qui en soit est déjà catastrophique], la situation de Vénissieux […] s'est en revanche dégradée". "Le plateau compte en proportion 3 fois plus de bénéficiaires du RSA que le reste de la Métropole". Concernant la fragilisation des nouveaux entrants le constat est qu'ils "sont plus souvent en emploi précaire (+8pts) et au chômage (+3pts) que les locataires en place, au détriment des emplois stables". Le chiffre de 77% de logement locatifs sociaux réapparait. Un taux de chômage de 2,5 fois supérieur à celui de la Métropole et en augmentation de 7 points par rapport à 2006.
"Un taux de réussite au brevet des collèges qui reste très inférieur à la moyenne de l'académie de Lyon".
"Une part des 15-17 ans non scolarisés 3 fois supérieur à la Métropole".
"Peu d'associations de proximité active sur le territoires".
A l'évocation de ces constats lourds de conséquences pour les habitants, la honte devrait vous envahir. Mais hélas, nous savons qu'il n'en est rien.

mercredi 11 avril 2018

Soirée bien chargée au service de Vénissieux

En sortant du travail je me suis rendu à l'événement tennistique Fêtes le Mur à la Hall à Grains (Max Barel - Vėnissieux) avec la présence de Yannick Noah (!).

Ensuite, je suis allé à la rencontre de deux commerçants souhaitant me soumettre leur difficultés (bizarrement ils n'avaient jamais eu la visite de M. Ben Mabrouk, l'Adjoint au commerce...).

Enfin je suis allé à la Réunion Publique sur le déclassement de l'A6/A7 à Lyon. Un sujet grave pour Vėnissieux car ces changements vont se traduire par une surcharge du réseau routier de l'Est de Lyon et donc impacté la vie des Vénissians. Merci â Jérôme Moroge pour sa prise de position claire et un très grand merci également à FRACTURE pour la défense acharnée de notre secteur, notamment Gilbert  Barnachon, Vice-Président de FRACTURE. 
En revanche, je n'ai vu ni entendu aucun élus de Vénissieux (!), ni bien-sûr M. Yves Blein, le bien nommé "fantôme de la 14ème circonscription...